CEREMONIE DE LANCEMENT DU PROJET ECO-ECOLE

La société Green Africa en collaboration avec le Ministère de l'Environnement de l’Economie verte et du Changement Climatique et le Ministère de l'Agriculture et des aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation a procédé au lancement officiel de son projet intitulé éco-école ce vendredi 2 avril 2021 au collège Saint Jean-Baptiste de La Salle.

Le projet éco-école vise à faire de la jeunesse scolaire un défenseur de l'environnement à la mettant très tôt face à ses responsabilités dans la préservation et la gestion des ressources naturelles. Le collège Saint Jean-Baptiste de La Salle a été choisi pour faire partir de la phase pilote du projet Eco-école.

Le collège a donc accueilli en son sein le premier club écologique du programme. Le bureau du premier club écologique est constitué de 6 élèves dont deux filles. Le club écologique aura la responsabilité de coordonner les activités et de veiller au respect des engagements liés à la mise en œuvre du projet. Au cours de cette cérémonie nous avons assisté à l'inauguration d'une serre à culture hors sol de tomates par le ministère de l'Environnement de l'économie verte et du changement climatique. Les membres du club ont promis de s'engager à entretenir ce jardin.

« Nous sommes conscients des problèmes que rencontrent notre environnement de nos jours nous sommes conscients que nos petits frères, nos petits-enfants n’auront peut être pas la chance de voir tous ces beaux arbres. Ainsi nous voulons changer cela. Donc nous planterons des arbres et nous en prendrons soin » a soutenu l’une des membres du club, Chedine OUEDRAOGO, et par ailleurs Déléguée Générale Adjointe du bureau des élèves du collège Saint Jean-Baptiste de La Salle.

Le projet Eco-Ecole est conçu pour couvrir l’ensemble des treize régions du Burkina Faso. Le processus d’implantation intégrale du projet à l’échelle de toutes ces régions est envisagé sur une durée maximale de cinq ans à compter de Août 2021 à juillet 2025. Une phase dite pilote qui concernera la région du Centre ; des Hauts Bassins et du Centre-Ouest est prévue sur une période de douze (12) mois.

Pour la présidente de Green Africa, Linda KABORE, le programme a une envergure nationale et devrait permettre la création des clubs écologiques dans plusieurs écoles du Burkina Faso. « Et face aux défis liés à la protection de l’environnement, il est nécessaire d’impliquer les jeunes en leur apprenant à entretenir le sol, à avoir des habitudes saines et à consommer bio » a-t-elle ajouté.

 

Selon le Directeur Général de Green Africa, Magloire SEBGO, au terme du projet, les partenaires au développement et les décideurs politiques pourront disposer de données fiables à même d’éclairer leur choix sur l’opportunité de prendre en compte dans les programmes éducatifs, la question de la gestion et de la préservation du capital naturel, dans le cadre de la planification de l’atteinte des objectifs de Développement Durable, contenus dans l’agenda 2030 des Nations Unies.

Présent à cette cérémonie le Ministre de l'Environnement de l’Economie Verte et du Changement Climatique a promis l'engagement du gouvernement burkinabè à soutenir ce projet à travers son département et également à travers l’instauration d’un concours. « Nous allons créer une saine émulation entre les lycées et collèges en lançant un concours qui permettra de designer à la fin de l’année scolaire, la meilleure Eco-école du Burkina Faso », a-t-il déclaré.

 

GANEMA CHERIF

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Le projet des anciens

Se rendre au Collège

© 2019 Collège de la Salle, Ouagadougou - Burkina Faso